Pourquoi ce blog et comment le lire ?

Cette page, qui n'a pas la prétention d'être exhaustive, est un hommage rendu aux hommes du 36e régiment d'infanterie que mon arrière-grand-père, Fernand Le Bailly, a côtoyés, parfois photographiés pendant la Première Guerre mondiale. Elle souhaite conserver et transmettre leur souvenir. Elle est conçue à partir de témoignages, d'écrits et d'archives personnels qui m'ont été envoyés, en partie par des descendants de soldats du 36e. Elle est aussi un prétexte pour aller à la rencontre d'"invités" – historiens, passionnés de la Grande Guerre, élus, écrivains... – qui nous font redécouvrir aujourd'hui ce titanesque conflit. Elle est enfin un argument pour découvrir tous les prolongements de ce gigantesque conflit dans le monde d'aujourd'hui.
Comment consulter cette page ? Vous pouvez lire progressivement les messages, qui ne respectent pas un ordre chronologique (ils évoquent, par exemple, l'année 1915 ou 1914). Vous pouvez aussi avoir envie de vous attarder sur une année ou un secteur géographique : pour cela, cliquez dans la colonne à gauche dans la rubrique "Pages d'histoire du 36e" sur la période et le lieu qui vous intéressent. Tous les messages seront alors rassemblés pour vous selon l'ordre de publication.
Comment rentrer en contact ? Pour de plus amples renseignements sur ce site, ou me faire parvenir une copie de vos documents, vos souvenirs ou remarques, écrivez-moi. Mon adresse : jerome.verroust@gmail.com. Je vous souhaite une agréable lecture.

Avertissement : Si pour une raison quelconque, un ayant-droit d'une des personnes référencées sur ce site désire le retrait de la (les) photo(s) et des informations qui l'accompagnent, qu'il me contacte.

27 févr. 2012

La presse en revue, semaine 29

Suite de notre revue de presse sur l'actualité de la Grande Guerre pour les jours passés...

Dans les régions ● Des tombes sont vandalisées depuis plusieurs semaines au cimetière militaire allemand de Lambersart, dans le Nord (59), selon La Voix du Nord. ● A Notre-Dame-de-Lorette, un historien local, ancien combattant et garde d'honneur questionne, dans La Voix du Nord, le projet d'aménagement de la nécropole qui prévoit notamment la construction d'un mémorial qui portera les noms de 600 000 victimes de la Grande Guerre, tous pays confondus, tombés sur les champs de bataille de la région (voir RP 16). ● Comment éliminer les bombes toxiques laissées par les deux conflits et que recrache régulièrement le sol ? Au camp militaire de Suippes une solution inédite est poursuivie et sera doublée, en 2016, par la création d'un nouveau site d'élimination, selon Le Figaro du 22/02. ● Selon L'Alsace, une plaque commémorative a été posée sur la tombe de Pierre Mestre (et non Philippe comme le mentionne l'article), le soldat fusillé en 1915 et inhumé dans le cimetière communal de Husseren-Wesserling (Haut-Rhin) (voir RP 27). ●  A Paris, une stèle en mémoire des combattants musulmans tombés pendant la guerre de 1914-18 va être érigée à la Grande mosquée de Paris début mars, a indiqué au Nouvel Observateur le recteur Dalil Boubakeur. Elle sera le premier élément d’un mémorial plus vaste, en l'honneur des musulmans morts lors des deux conflits mondiaux.

Hors de France ● Aux Etats-Unis, le musée de la Première Guerre mondiale de Kansas City a enregistré, selon le portail KansasCity.com, une hausse de fréquentation de près de 10 000 visiteurs en un an, une augmentation qui résulterait, entre autres, du film Cheval de guerre ou de la série "Downtown Abbey" (en anglais). ● De même, à Londres, rapporte The Telegraph, l'Imperial War Museum va fermer ses portes pour six mois et revoir sa muséographie en l'axant davantage sur la Première Guerre mondiale pour tenir compte d'une demande croissante du public (en anglais, photo). ● Geert Bourgeois, ministre flamand du Tourisme, a présenté le projet des commémorations destinées à marquer le centenaire de la première Guerre mondiale, un plan en 109 mesures, selon La Libre Belgique. Rappelons que le gouvernement wallon a également engagé des réflexions visant à adopter un programme commémoratif pour 2014-2018 sous le regard d’un coordinateur fédéral, Jan Breyne.

Dans l'agenda... Le Centre de recherches d’histoire nord-américaine de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne reçoit du 5 au 29 mars le professeur Jennifer D. Keene de l’université Chapman (Orange, Californie) qui animera quatre séances de séminaire (M2) et prononcera une conférence (en anglais) sur l'engagement des Etats-Unis à la Première Guerre.
A voir, à lire et à écouter... Denis Rolland poursuit sa présentation de son dernier livre consacré à Nivelle dans une interview à L'Union-L'Ardennais le 25 février dernier (voir RP 28)

Et vous, qu'avez-vous remarqué ces jours-ci ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire