Pourquoi ce blog et comment le lire ?

Cette page, qui n'a pas la prétention d'être exhaustive, est un hommage rendu aux hommes du 36e régiment d'infanterie que mon arrière-grand-père, Fernand Le Bailly, a côtoyés, parfois photographiés pendant la Première Guerre mondiale. Elle souhaite conserver et transmettre leur souvenir. Elle est conçue à partir de témoignages, d'écrits et d'archives personnels qui m'ont été envoyés, en partie par des descendants de soldats du 36e. Elle est aussi un prétexte pour aller à la rencontre d'"invités" – historiens, passionnés de la Grande Guerre, élus, écrivains... – qui nous font redécouvrir aujourd'hui ce titanesque conflit. Elle est enfin un argument pour découvrir tous les prolongements de ce gigantesque conflit dans le monde d'aujourd'hui.
Comment consulter cette page ? Vous pouvez lire progressivement les messages, qui ne respectent pas un ordre chronologique (ils évoquent, par exemple, l'année 1915 ou 1914). Vous pouvez aussi avoir envie de vous attarder sur une année ou un secteur géographique : pour cela, cliquez dans la colonne à gauche dans la rubrique "Pages d'histoire du 36e" sur la période et le lieu qui vous intéressent. Tous les messages seront alors rassemblés pour vous selon l'ordre de publication.
Comment rentrer en contact ? Pour de plus amples renseignements sur ce site, ou me faire parvenir une copie de vos documents, vos souvenirs ou remarques, écrivez-moi. Mon adresse : jerome.verroust@gmail.com. Je vous souhaite une agréable lecture.

Avertissement : Si pour une raison quelconque, un ayant-droit d'une des personnes référencées sur ce site désire le retrait de la (les) photo(s) et des informations qui l'accompagnent, qu'il me contacte.

6 févr. 2012

La presse en revue, semaine 26

Suite de notre revue de presse sur l'actualité de la Grande Guerre pour les jours passés...

En France   ●  A la suite d'une lettre d'Arsène Lux, maire de Verdun, au président de la République, où le premier fait part de sa désapprobation quant à un certain nombre de propositions formulées dans le rapport Joseph Zimet  (voir RP n°16), et notamment la "panthéonisation" de l'écrivain Maurice Genevoix, la fille de l'écrivain, présidente de l’association Ceux de 14, réagit. Plus que l'âme de Genevoix, plaide-t-elle dans un courrier d'une grande retenue, c'est l'oeuvre de son père qui sera portée au Panthéon, ainsi qu'un témoignage sur ses camarades et "les hommes de cette époque". Un appel repris par Hervé Chabaud, rédacteur en chef à “L’Union/ L’Ardennais” sur son blog-éphéméride L'Histoire en rafale : "Maurice Genevoix mérite le Panthéon".

Dans les régions  ● Le dossier de presse de la conférence de l’association "Paysages et Sites de mémoire de la Grande Guerre" au Sénat, le 24 janvier 2012, visant à faire inscrire au patrimoine mondial de l’Unesco les paysages et sites de mémoire de la Grande Guerre, a été mis en ligne sur le site Verdun Meuse. C'est un long processus, voire un "parcours du combattant", qui se met en route si l'on en juge le dossier des plages du Débarquement, qui vise un classement en 2014 pour le 70e anniversaire, selon Ouest France. Le sénateur Yves Daudigny, co-président de l'association, en convenait, le 24 janvier dernier : "Nous n'aurons pas trop de ces années pour réussir. Le caractère singulier de ce projet, de son objet et le nombre d'acteurs que sa mise en œuvre impliquera nous obligent à la lucidité. Comme toute candidature au patrimoine mondial de l'Humanité, celle-ci sera difficile". (source : L'Aisne Nouvelle). ● Dans l'Oise, certains élus et présidents d’associations historiques s’inquièteraient du manque de projets du département pour le centenaire, selon Le Courrier Picard. François-Michel Gonnot, député UMP de l’Oise, pose ainsi la question sur son blog : "Que fait-on pour 14-18 ?" ● L'Est Républicain le mentionne dans son édition du 23 janvier : "Les premières piles de croix latines en béton blanc destinées au cimetière de Douaumont sont arrivées". La nécropole militaire poursuit ses travaux de réfection en vue des commémorations de 2014. Ces croix devraient être installées aux beaux jours. ● La classe de CM2 de l’école Gabrielle-Colette serait la seule de Saône-et-Loire à participer au concours "Les petits artistes de la mémoire, la Grande Guerre vue par les enfants", rapporte Le Journal de Saône-et-Loire. Pourtant, ce concours, organisé par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (Onac), est une occasion unique pour des enfants (CM1 et CM2) de s’approprier leur histoire (voir ici dossier de presse de l'édition 2010). ●  Selon L'Union, le centre d'interprétation de Suippes Marne 14-18, "affiche un moral exceptionnel". Il revendique "6 000 visiteurs par an" et se trouve actuellement "en pourparlers avec les élus locaux. De nombreux projets sont en effet en gestation, dont l'ouverture d'une nouvelle salle." ●  Trois carnets de croquis d'un "soldat inconnu", qui présentent des croquis originaux de la Grande Guerre au jour le jour, ont été confiés par un lecteur au journal L'Union.   ● "Municipalisé" au 1er janvier dernier, le fort de la Pompelle attend le centenaire de la Grande Guerre, selon l'Hebdo du vendredi.  ● La Voix du Nord a suivi des jeunes Australiens sur les lieux de mémoire de la Grande Guerre et dans les pas de leur ancêtre, dans le cadre du programme d'échange Youth for Understanding. ● De nombreuses manifestations auront lieu en France, pour l'Anzac Day, le 24 et 25 avril prochains. Pour en trouver une liste indicative, rendez-vous sur cette page gouvernementale des vétérans australiens.

Hors de France ● La Commonwealth War Graves Commission (CWGC), qui a la charge de l’entretien des sépultures de guerre du Commonwealth à travers le monde, vient de lancer un nouveau site avec plusieurs outils pour faciliter les recherches dans les nécropoles  ● La chasse aux épaves des deux guerre se poursuit, selon le Daily Mail. Une équipe d'archéologues a ainsi identifié l'épave d'un paquebot, le SS Mantola, torpillé en 1917, qui renferme près de 15 M€ de lingots d'argent (an anglais). ● En Angleterre, querelle autour de l'air de music-hall It's a Long Way to Tipperary... (photo) qui devint, lors de la Première Guerre mondiale, une chanson populaire chez les Tommies. Plusieurs villes en revendiquent la paternité, selon le Daily Mail, alors que la rengaine a fêté, cette semaine, son centième anniversaire au terme d'une longue histoire, raconte la BBC (audio, en anglais)  ● La justice anglaise ne plaisante pas avec le pillage des monuments aux morts : le mari de Lana Clitheroe, qui avait aidé son épouse à voler une plaque en bronze portant le nom de soldats anglais morts lors de la Grande Guerre, a été condamnée à deux ans de prison, selon le Daily Mail. Lana Clitheroe écope, elle, de 120 jours de prison ( voir RP 16, 18, 24). ● Le Daily Mail consacre un long papier à la guerre des mines dans le secteur britanique et aux efforts de réhabilitation de ces tunnels aujourd'hui.

Dans l'agenda... ● Du 5 février au 3 septembre 2012, se tiendra, au mémorial de Verdun, une exposition sur le général Pellé, "binôme" du général Joffre. L’occasion de mettre en avant la vie d'un "militaire de talent" et  "diplomate reconnu, qui a notamment contribué à la formation de l’Armée tchécoslovaque au lendemain de la Grande Guerre et a participé à la négociation du traité de Lausanne."   ● Le Service historique de la Défense invite à une séance d'initiation pratique à l'archéologie militaire, consacrée à la Grande Guerre, le jeudi 16 février 2012 de 14h à 15h au château de Vincennes, Avenue de Paris. ● A l’occasion du 50e anniversaire de la mort de Blaise Cendrars (1887-1961) et de l’acquisition de l’édition originale de J’ai tué, la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC) revient sur le parcours de l’écrivain d’origine suisse, engagé volontaire dans la Légion étrangère dès le début de la Première Guerre mondiale. Elle lui consacre, sur son site internetplusieurs dossiers à travers ses collections sur la Grande Guerre, complétés par une bibliographie générale sélective.
A voir, à lire et à écouter...  ● A lire sur le site officiel de l'US Air Force, un portrait du premier pilote noir américain Eugene Bullard, as de la Première Guerre (en anglais).   ●  Le dernier numéro de 14-18, Le  magazine de la Grande Guerre consacre un dossier sous la plume d'Eric Labayle à la bataille de Guise, où la 5e division d'infanterie fut engagée (9,90 €).

Et vous, qu'avez-vous remarqué ces jours-ci ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire