Pourquoi ce blog et comment le lire ?

Cette page, qui n'a pas la prétention d'être exhaustive, est un hommage rendu aux hommes du 36e régiment d'infanterie que mon arrière-grand-père, Fernand Le Bailly, a côtoyés, parfois photographiés pendant la Première Guerre mondiale. Elle souhaite conserver et transmettre leur souvenir. Elle est conçue à partir de témoignages, d'écrits et d'archives personnels qui m'ont été envoyés, en partie par des descendants de soldats du 36e. Elle est aussi un prétexte pour aller à la rencontre d'"invités" – historiens, passionnés de la Grande Guerre, élus, écrivains... – qui nous font redécouvrir aujourd'hui ce titanesque conflit. Elle est enfin un argument pour découvrir tous les prolongements de ce gigantesque conflit dans le monde d'aujourd'hui.
Comment consulter cette page ? Vous pouvez lire progressivement les messages, qui ne respectent pas un ordre chronologique (ils évoquent, par exemple, l'année 1915 ou 1914). Vous pouvez aussi avoir envie de vous attarder sur une année ou un secteur géographique : pour cela, cliquez dans la colonne à gauche dans la rubrique "Pages d'histoire du 36e" sur la période et le lieu qui vous intéressent. Tous les messages seront alors rassemblés pour vous selon l'ordre de publication.
Comment rentrer en contact ? Pour de plus amples renseignements sur ce site, ou me faire parvenir une copie de vos documents, vos souvenirs ou remarques, écrivez-moi. Mon adresse : jerome.verroust@gmail.com. Je vous souhaite une agréable lecture.

Avertissement : Si pour une raison quelconque, un ayant-droit d'une des personnes référencées sur ce site désire le retrait de la (les) photo(s) et des informations qui l'accompagnent, qu'il me contacte.

10 mai 2012

La presse en revue, semaine 37

Suite de notre revue de presse sur l'actualité de la Grande Guerre pour les jours passés...


Dans les régions ● Déjà retardé pour des questions budgétaires, le projet de réalisation à l'identique du monument à la mémoire de la "Force Noire" se complique à cause de l'instabilité politique au Mali, selon L'Union (voir infra agenda et photo ci-contre). ● L'Union-L'Ardennais a rencontré Vincent Treu, "artiste monumentale" qui a conçu pour Paris une animation "Arc de triomphe 2014-2018" pour les cérémonies du centenaire. ● Le 9 mai dernier s'est déroulée une commémoration pour les soldats polonais qui ont participé à la prise de la colline de Lorette en mai 1915. L'occasion de faire le point sur une plus grande commémoration attendue dans trois ans, raconte La Voix du Nord. ● Les esprits s'échauffent autour de la destruction possible du monument allemand dans le cimetière Saint-Charles (voir RP n°32 et 28). "Sedan sur les dents pour son monument aux morts allemands", titre Libération. ● Le Mémorial de Verdun vient de mettre en ligne le catalogue des ouvrages de son fonds documentaire. Il est consultable à cette adresse

Hors de France ● La Voix du Nord revient sur le lieu de mémoire-centre d'interprétation Plugstreet 14-18, dont la construction sera achevée en juin 2013 et dont le"coût total devrait s'élever à environ 2,2 millions d'euros".   ● Un monument à la mémoire d'Harry Patch, le dernier "Tommy" anglais, a été inauguré le 7 mai dernier dans la ville de Wells (Somerset) rapporte en photos le Daily Mail (en anglais). L'Imperial War Museum entame sa mue : quelques détails à glaner sur le portail London se1.● Le Loughborough Carillon War Memorial Museum a démarré le 6 avril dernier la retranscription sous forme de "tweets" du témoignage de William Grudgings, un soldat anglais du 8e bataillon du Leicestershire Regiment, raconte le Sunderland Echo. Compte à suivre : william Grudgings@williams_war (en anglais). ● A l'occasion d'une journée de collecte de témoignages sur la Grande Guerre dans le cadre de l'opération Europeana, une carte postale signée de la main d'Hitler en 1916 a été découverte, rapporte le site de l'université d'Oxford. ● Dans The Australian, l'éditorialiste politique Denis Shanahan revient sur la cérémonie de l'Anzac Day et milite pour une révision du rituel avant le centenaire (en anglais).● Le centenaire à Auckland, en Nouvelle-Zélande, commence à se dessiner, selon le portail Stuff (en anglais). ● Dans le NZHerald, le journaliste Brian Rudman morigène le gouvernement néo-zélandais pour les commémorations du centenaire, trop nombreuses et trop éloignées, et s'interroge sur leurs motivations (en anglais). ● Le lancement du nouveau billet de 20 $ au Canada a déconcerté nombre d'habitants, qui ont confondu la représentation du monument de Vimy avec les... Twin Towers de New York, selon le Daily Mail

Dans l'agenda...  ● Du 7 mai au 3 juin 2012, le centre Ipousteguy de Doulcon accueille une exposition intitulée "La Force Noire" en dix panneaux complétée d'un documentaire de 30 minutes, à travers des documents d'archives rares et souvent inédites des fonds du Ministère de la défense et de la collection privée d'Eric Deroo, cinéaste et chercheur au CNRS (voir cette revue rubrique "Dans les régions"). ● Du 26 mai au 24 septembre 2012, l'exposition "1917" au Centre Pompidou-Metz questionnera la création artistique en temps de guerre et ouvrira le cycle des manifestations culturelles consacrées à la Grande Guerre dans le cadre de la préfiguration des commémorations internationales du centenaire de la Première Guerre mondiale. ● Le 23 juin 2012, colloque international sur le sujet "Le sport et la Grande Guerre" au centre mondial de la paix, avec de nombreux intervenants qui réagiront à plusieurs thèmes tels que "Le sport de guerre", "Des armées de sportsmen ? Le sport dans les corps expéditionnaires britannique et américain", "Les conséquences sportives de la guerre"...
A voir, à lire et à écouter...  ● Au sommaire de 14-18 magazine n°57 (mai-juin-juillet 2012) : un dossier sur L’Alpenkorps "pion tactique, outils stratégique", avec un texte général de Jean-Claude Laparra. ● A lire : 1914-1919, Ceux qui protestaient, de Gallit Haddad (éd. Les Belles Lettres, 35,50 €) qui analyse la "protestation en tant que phénomène culturel, à travers une analyse du discours des contestataires, combattants et civils, hommes ou femmes". ● A lire une critique du livre La Première Guerre d'Hitler, de Thomas Weber (ed. Perrin, 25 €) paru en mars dernier, critique signée Frédéric Le Moal sur le site Littéraire.com. ● A lire également, une recension de l'ouvrage À vos ordres ? La relation d’autorité dans l’armée française de la Grande Guerre (d'Emmanuel Saint-Fuscien, éd. de l’EHESS, 23 €) sur le site Idées.fr ● Un des Prix du Canada, qui récompensent des travaux de recherche en sciences humaines et sociales, a été remis cette année à Susan Fisher pour son travail sur les enfants et l'effort de guerre dans son livre Boys and Girls in No Man’s Land: English-Canadian Children and the First World War (éd. University of Toronto Press). A voir ici, une courte vidéo qui présente l'auteur et, sur le même sujet, cette conférence qui s'est tenue cette semaine à Niagara et Toronto (en anglais). ● Le site Sources de la Grande Guerre revient sur l'histoire et la conservation des registres matricules en France. Pour l'occasion, le site recense les 29 départements qui ont mis en ligne les tables et les fiches matricules et les 14 qui ne diffusent que les tables. Rassurez-vous : le département du Calvados, qui conserve les registres du 36e RI, ne fait partie d'aucun de ces résultats. ● Le dossier thématique du mois de mai de l'ECPAD est consacré à Jacques Tournadour d’Albay (1885-1963), médecin auxiliaire affecté au 11e régiment du génie. Port-folio à découvrir sur le site.
 
Et vous, qu'avez-vous remarqué ces jours-ci ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire