Pourquoi ce blog et comment le lire ?

Cette page, qui n'a pas la prétention d'être exhaustive, est un hommage rendu aux hommes du 36e régiment d'infanterie que mon arrière-grand-père, Fernand Le Bailly, a côtoyés, parfois photographiés pendant la Première Guerre mondiale. Elle souhaite conserver et transmettre leur souvenir. Elle est conçue à partir de témoignages, d'écrits et d'archives personnels qui m'ont été envoyés, en partie par des descendants de soldats du 36e. Elle est aussi un prétexte pour aller à la rencontre d'"invités" – historiens, passionnés de la Grande Guerre, élus, écrivains... – qui nous font redécouvrir aujourd'hui ce titanesque conflit. Elle est enfin un argument pour découvrir tous les prolongements de ce gigantesque conflit dans le monde d'aujourd'hui.
Comment consulter cette page ? Vous pouvez lire progressivement les messages, qui ne respectent pas un ordre chronologique (ils évoquent, par exemple, l'année 1915 ou 1914). Vous pouvez aussi avoir envie de vous attarder sur une année ou un secteur géographique : pour cela, cliquez dans la colonne à gauche dans la rubrique "Pages d'histoire du 36e" sur la période et le lieu qui vous intéressent. Tous les messages seront alors rassemblés pour vous selon l'ordre de publication.
Comment rentrer en contact ? Pour de plus amples renseignements sur ce site, ou me faire parvenir une copie de vos documents, vos souvenirs ou remarques, écrivez-moi. Mon adresse : jerome.verroust@gmail.com. Je vous souhaite une agréable lecture.

Avertissement : Si pour une raison quelconque, un ayant-droit d'une des personnes référencées sur ce site désire le retrait de la (les) photo(s) et des informations qui l'accompagnent, qu'il me contacte.

15 août 2011

La presse en revue, numéro 1

A défaut d'un billet que je souhaiterais plus régulier, le blog du 36e lance cette semaine une revue de presse pour revenir sur l'actualité contemporaine tournant autour de la Grande Guerre. L'histoire du 36e RI n'est pas pour autant mise de côté : elle continuera selon ma disponibilité.
Pour faire suite au travail entrepris il y a plusieurs mois sur le forum Pages 14-18, cette revue sera hebdomadaire et englobera les médias nationaux de presse écrite. Elle sera bien évidemment subjective, mais reste ouverte à votre participation et à toutes les suggestions d'articles que vous pourrez me transmettre de France ou d'ailleurs.

  • Dans "L'Union", retour sur Jean-Pierre Verney, à l'origine d'une "impressionnante collectionnée, selon le quotidien, sur le Chemin des Dames, et qui sera réunie dans le futur musée de Maux, qui ouvrira ses portes le 11 novembre prochain. Selon "L'Union", l'établissement, "plus généraliste que les autres, a pour ambition de devenir un haut lieu de la mémoire nationale et de s'inscrire parmi les grands équipements culturels et historiques de France et d'Europe."
    Le quotidien revient également sur l'histoire du village de Souains-Perthes-lès-Hurlus
     et sur le travail de réhabilitation de l'ancien maire du village, Michel Godin, ainsi que, dans l'Aisne, "la bataille de la mémoire" de l'association Soissonnais 14-18.
  • "La Croix" consacre un long article au "casse-tête de la destruction des anciennes armes chimiqueset à l'usine "high-tech" qui sera construite dans l'Aube et les détruira.
  • "La Voix du Nord" évoque le soldat britannique Wilfred Owen et l'espace qui sera inauguré le 1er octobre prochain. A cette occasion, note le journal, "la présence d'un membre de la famille royale n'est pas encore confirmée, celle de Frédéric Mitterrand, si."
  • Pour les généalogistes, "La Montagne" revient sur l'affaire qui oppose actuellement le site internet notrefamille.com et les archives départementales du Cantal. 
  • Enfin, il n'y a pas qu'au cinéma où les frères meurent à la guerre. "Ouest-France" revient ainsi sur un sinistre épisode pour une famille bretonne qui ne survivra pas à la Grande Guerre.
Et vous, qu'avez-vous remarqué cette semaine ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire