Pourquoi ce blog et comment le lire ?

Cette page, qui n'a pas la prétention d'être exhaustive, est un hommage rendu aux hommes du 36e régiment d'infanterie que mon arrière-grand-père, Fernand Le Bailly, a côtoyés, parfois photographiés pendant la Première Guerre mondiale. Elle souhaite conserver et transmettre leur souvenir. Elle est conçue à partir de témoignages, d'écrits et d'archives personnels qui m'ont été envoyés, en partie par des descendants de soldats du 36e. Elle est aussi un prétexte pour aller à la rencontre d'"invités" – historiens, passionnés de la Grande Guerre, élus, écrivains... – qui nous font redécouvrir aujourd'hui ce titanesque conflit. Elle est enfin un argument pour découvrir tous les prolongements de ce gigantesque conflit dans le monde d'aujourd'hui.
Comment consulter cette page ? Vous pouvez lire progressivement les messages, qui ne respectent pas un ordre chronologique (ils évoquent, par exemple, l'année 1915 ou 1914). Vous pouvez aussi avoir envie de vous attarder sur une année ou un secteur géographique : pour cela, cliquez dans la colonne à gauche dans la rubrique "Pages d'histoire du 36e" sur la période et le lieu qui vous intéressent. Tous les messages seront alors rassemblés pour vous selon l'ordre de publication.
Comment rentrer en contact ? Pour de plus amples renseignements sur ce site, ou me faire parvenir une copie de vos documents, vos souvenirs ou remarques, écrivez-moi. Mon adresse : jerome.verroust@gmail.com. Je vous souhaite une agréable lecture.

Avertissement : Si pour une raison quelconque, un ayant-droit d'une des personnes référencées sur ce site désire le retrait de la (les) photo(s) et des informations qui l'accompagnent, qu'il me contacte.

24 sept. 2012

La presse en revue, semaine 52

Suite de notre revue de presse sur l'actualité de la Grande Guerre pour le mois de septembre 2012 & séance de rattrapage pour les non-abonnés au compte twitter @36regiment.

En France  ● Dans un document récent portant sur l'étude de sept régions du Nord et de l'Est de la France, l'association Robin des Bois dénonce "un manque criant d'information, une pollution des sols non contrôlée" par les munitions des guerres depuis 1870, rapporte L'Union-L'Ardennais, qui publie, dans la même édition, un inventaire vertigineux des déchets de guerre exhumés dans le département de l'Aisne. ● Premiers coups de pelleteuse pour le musée de la Grande Guerre de Fromelles, rapporte La Voix du Nord. Le bâtiment, "d'un coût global de 2,5 M€", devrait être achevé en 2013. ● Une historienne spécialisée dans l’histoire coloniale de la IIIe République.japonaise est venue visiter le champ de bataille de Verdun, raconte L'Est Républicain, qui a recueilli ses impressions. ● François-Marie Guidicelli, soldat corse, fusillé pour l’exemple, en 1915, à 21 ans, a été exhumé le 21 septembre dernier du cimetière de Caix, dans la Somme, pour être réinhumé dans son village natal. Récit de Corse Matin (photo) et reportage avec vidéos de France 3. ● Après le départ de Serge Barcellini de la mission Histoire du Conseil général de la Meuse, le directeur adjoint Antoine Rodriguez s'en va. L'occasion pour Christian Namy, sénateur, président du CG, de "réaffirmer sa volonté de préserver cette structure", dans un billet du site Verdun Meuse. ● Enfin, profitons de ce billet pour saluer la mémoire de Sylvie Genevoix, fille de Maurice Genevoix, disparue récemment. Elle était, entre autres, à l'origine de la création de l'association "Ceux de 14", dont la vocation est de constituer une grande bibliothèque numérique dédiée à la mémoire des combattants de 14.

En Angleterre, trois projets pour commémorer le centenaire ont obtenu leur financement, selon le site officiel First World War centenary, qui les détaille plus longuement: le projet de numérisation de la Bibliothèque nationale du Pays de Galles (voir RP du 7 septembre), celui du musée historique du Bishops Stortford, ayant pour thème la police, du musée de l'agriculture du Yorkshire (travail des femmes), et celui du musée de l'Oxfordshire (unités du comté). ● Outre-Manche, près de 90 000 £ (112 000 €) ont été versés par le fond financier de la loterie nationale anglaise, l'Heritage Lottery Fund, à un projet initié dans le comté du Sussex visant à étudier l'impact du conflit sur le comté du Sussex de l'Ouest, selon le Wscountytimes.  ●   Le comté du Highland a déclaré récemment ne pas disposer de suffisamment de fonds pour l'entretien de ses 165 mémoriaux, en prévision du centenaire, explique l'édition régionale de la BBC.  ●  Dans une interview parue sur Whatsonstage, l'écrivain Michael Morpugo (Cheval de guerre...) s'explique à l'occasion de la mise en scène pour le théâtre de son roman Private Peaceful, et parle de ce conflit qui continue de hanter ses histoires.  ●  Le biographe du poète de la Première Guerre mondiale Wilfred Owen, Dominic Hibberd, est mort à 70 ans il y a quelques jours. A lire, sa nécrologie dans The GuardianEn Belgique, "la région flamande a sérieusement pris les devants dans la préparation du centenaire", selon Lalibre.be qui a interviewé le vice-ministre président et responsable du tourisme dans le gouvernement flamand, Geert Bourgeois. Aux Etats-Unis, les partisans d'un monument national dédié aux soldats de la Première guerre mondiale ont abandonné leur projet de "nationaliser"  le petit monument du district de Columbia. Un nouvel emplacement est désormais recherché à Wahington, raconte le Huffington Post.  ●  Les interrogations persistent autour de l'épave du RMS Lusitania et de son torpillage le 7 mai 1915, rapporte le Belfasttelegraph. En Nouvelle-Zélande, un nouveau site officiel pour le centenaire a été mis en ligne à l'adresse : http://ww100.govt.nz/. Conçu comme outil de mise en relation dans un premier temps, il propose de découvrir les dernières informations concernant les futures commémorations.  ●  Selon le site néo-zélandais Stuff, un récent travail mené par une généalogiste sur une des plus vieilles familles du pays dévoile le (lourd) tribut payé au conflit par la fratrie.  Le Canada poursuit l'étude d'une page sombre de son histoire : l'internement des milliers d’Européens, citoyens de puissances ennemies, entre 1914 et 1920. Le Capebretonpost revient ainsi plus longuement sur ce sinistre épisode dans son édition du 21 septembre dernier.

Dans l'agenda...  ● Débat du centre international de recherche de Péronne le 5 octobre prochain, autour du thème : "20 ans de l'Historial de la Grande Guerre, 20 ans du Centre International de Recherche". Avec pléthore d'intervenants : Stéphane Audouin-Rouzeau, Nicolas Beaupré, Annette et Jean-Jacques Becker...
A voir, à lire et à écouter... ● A lire : au Grand Débat "l'enseignement de l'histoire au lycée est-il menacé", l'historienne Annette Wievorka signe la première contribution : "Le cours d’histoire devrait être l’occasion de se détacher de l’air du temps, de réfléchir, d’analyser".● Après le Nivelle, de Denis Rolland, nouvelle parution remarquée chez Imago : La folie au front. La grande bataille des névroses de guerre (1914-1918), de Julien Bogousslavsky et Laurent Tatu (20 €, à paraître le 26 sept.)  ● 1916, le troisième volume de la collection Grande Guerre proposée par L’Est Républicain en partenariat avec l’Éducation nationale et 14-18 : le Magazine de la Grande Guerre, vient de paraître, selon L'Est Républicain. ● A lire, la bande-dessinée Les Folies Bergère (éd. Dargaud, 16,45 €), "aux propos désespérés (...) et aux dialogues à l'os", ainsi que sa critique sur le site Sceneario. ● A lire, un billet de The Economist, à l'occasion de la parution aux Etats-Unis de la biographie du poète soldat Edward Thomas, signée Matthew Hollis, déjà saluée et récompensée par la critique anglaise, Now All Roads Lead to France: The Last Years of Edward Thomas. ● A lire, deux critiques de livres parus récemment sur le blog de l'historien Rémy Porte : la réédition de Enseignements et expérience vécue, d'Erwin Rommel et l'ouvrage Charleroi, 21-23 août 1914, de Damien Baldin et Emmanuel Saint-Fuscien. ● A voir, le site des Chemins de la mémoire a fait peau neuve. Le blog Sources de la Grande Guerre dresse l'inventaire des nouveautés dans un billet paru récemment.

Et vous, qu'avez-vous remarqué ces jours-ci ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire