Pourquoi ce blog et comment le lire ?

Cette page, qui n'a pas la prétention d'être exhaustive, est un hommage rendu aux hommes du 36e régiment d'infanterie que mon arrière-grand-père, Fernand Le Bailly, a côtoyés, parfois photographiés pendant la Première Guerre mondiale. Elle souhaite conserver et transmettre leur souvenir. Elle est conçue à partir de témoignages, d'écrits et d'archives personnels qui m'ont été envoyés, en partie par des descendants de soldats du 36e. Elle est aussi un prétexte pour aller à la rencontre d'"invités" – historiens, passionnés de la Grande Guerre, élus, écrivains... – qui nous font redécouvrir aujourd'hui ce titanesque conflit. Elle est enfin un argument pour découvrir tous les prolongements de ce gigantesque conflit dans le monde d'aujourd'hui.
Comment consulter cette page ? Vous pouvez lire progressivement les messages, qui ne respectent pas un ordre chronologique (ils évoquent, par exemple, l'année 1915 ou 1914). Vous pouvez aussi avoir envie de vous attarder sur une année ou un secteur géographique : pour cela, cliquez dans la colonne à gauche dans la rubrique "Pages d'histoire du 36e" sur la période et le lieu qui vous intéressent. Tous les messages seront alors rassemblés pour vous selon l'ordre de publication.
Comment rentrer en contact ? Pour de plus amples renseignements sur ce site, ou me faire parvenir une copie de vos documents, vos souvenirs ou remarques, écrivez-moi. Mon adresse : jerome.verroust@gmail.com. Je vous souhaite une agréable lecture.

Avertissement : Si pour une raison quelconque, un ayant-droit d'une des personnes référencées sur ce site désire le retrait de la (les) photo(s) et des informations qui l'accompagnent, qu'il me contacte.

25 oct. 2012

La presse en revue, semaine 55

Suite de notre revue de presse sur l'actualité de la Grande Guerre pour le mois d'octobre 2012 & séance de rattrapage pour les non-abonnés au compte twitter @36regiment.

En France ● "Le gouvernement veut-il casser le centenaire de 1914 ?" : le journaliste-blogeur Jean-Dominique Merchet, spécialiste des questions militaires, revient sur les conditions de création de la mission interministérielle, chargée de préparer et d’animer le programme commémoratif des deux guerres mondiales (voir RP n°53). ● Des arrêtés de restriction temporaire sur la consommation d’eau du robinet dans 544 communes de la région du Nord-Pas-Calais ont été pris cette semaine, en raison d'une pollution due, selon l'association Robin des bois, aux munitions utilisées lors de la Première Guerre mondiale, rapporte La Croix dans son édition du 17 octobre (voir aussi RP n°52). ● Cette semaine a aussi été l'occasion de découvrir d'autres informations sur le projet de Vincent Treu, le sculpteur ardennais spécialisé dans les œuvres d'art monumentales, qui propose d'illuminer l'Arc-de-triomphe de Paris pendant les célébrations du centenaire de la Première Guerre mondiale (lire ici Le Figaro ou là encore L'Union).

 ● En Angleterre, courte passe d'armes la semaine passée dans la presse nationale sur le plan du Premier Ministre David Cameron consacré aux cérémonies du centenaire de la Première Guerre mondiale. Le chroniqueur Seumas Milne, dans The Guardian (photo) dénonce ainsi la gloriole qui entoure l'esprit de ce plan, qui vise, selon lui, à célébrer une conflit sans merci qui fut mené par de grandes puissances pour la domination de continents entiers - vision anachronique dénoncée par le journaliste Ed West dans The Telegraph (en anglais). ● Dans le village d'Oswestry (comté de Shropshire), la maison où a vécu le célèbre poète soldat Wilfred Owen pendant quatre ans, a été classée, la protégeant ainsi d'un programme immobilier, rapporte le site de la BBC (en anglais, voir RP n°18, en anglais). ● La ville de Folkestone (Kent) sera l'un des trois lieux à l'épicentre des commémorations d'août 2014, selon le site This is Kent, les deux autres étant la nécropole militaire de Brookwood, dans le Surrey, et le cimetière militaire de Saint-Symphorien à Mons, en Belgique (en anglais).

Dans l'agenda...  ● L'exposition "Monumentum", qui ouvrira ses portes le 11 novembre prochain (jusqu'au 19 mai 2013) au musée royal de l'armée et d'histoire militaire de Bruxelles, retracera le mouvement commémoratif de l’entre-deux-guerres au travers de maquettes, photographies et documents d’archives, tout en présentant des interprétations de monuments belges et français de la Grande Guerre sculptées par l'artiste Patrice Alexandre.
A voir, à lire et à écouter...  ● A lire, un reportage du Courrier Picard sur le bureau central français de la Commonwealth War Graves Commission (CWGC), situé à Beaurains (Pas-de-Calais), et son rôle dans l'entretien des cimetières du Commonwealth. ● A lire un compte-rendu de lecture du livre 1914-1919 Ceux qui protestaient , de Galit Haddad (éd. Les Belles Lettres, 35,50 €), sur le site Argumentation & analyse du discours, ouvrage qui étudie la question de la protestation contre la guerre pendant la Grande Guerre. ● A lire, une présentation du témoignage de Jean Duclos, sous-lieutenant du 153e RI, récit de campagne 1914-1916 (sous la direction de Thierry Cornet et Alain Chaupin, éd. L'Harmattan, 23 €) sur le blog Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918. ● Sortie du tome 3 de "La Grande Guerre de Charlie", de Joe Colquhoun et Pat Mills, (éd Delirium, 22,00€), "d'une intelligence remarquable", selon le site BDZoom.

Et vous, qu'avez-vous remarqué ces jours-ci ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire