Pourquoi ce blog et comment le lire ?

Cette page, qui n'a pas la prétention d'être exhaustive, est un hommage rendu aux hommes du 36e régiment d'infanterie que mon arrière-grand-père, Fernand Le Bailly, a côtoyés, parfois photographiés pendant la Première Guerre mondiale. Elle souhaite conserver et transmettre leur souvenir. Elle est conçue à partir de témoignages, d'écrits et d'archives personnels qui m'ont été envoyés, en partie par des descendants de soldats du 36e. Elle est aussi un prétexte pour aller à la rencontre d'"invités" – historiens, passionnés de la Grande Guerre, élus, écrivains... – qui nous font redécouvrir aujourd'hui ce titanesque conflit. Elle est enfin un argument pour découvrir tous les prolongements de ce gigantesque conflit dans le monde d'aujourd'hui.
Comment consulter cette page ? Vous pouvez lire progressivement les messages, qui ne respectent pas un ordre chronologique (ils évoquent, par exemple, l'année 1915 ou 1914). Vous pouvez aussi avoir envie de vous attarder sur une année ou un secteur géographique : pour cela, cliquez dans la colonne à gauche dans la rubrique "Pages d'histoire du 36e" sur la période et le lieu qui vous intéressent. Tous les messages seront alors rassemblés pour vous selon l'ordre de publication.
Comment rentrer en contact ? Pour de plus amples renseignements sur ce site, ou me faire parvenir une copie de vos documents, vos souvenirs ou remarques, écrivez-moi. Mon adresse : jerome.verroust@gmail.com. Je vous souhaite une agréable lecture.

Avertissement : Si pour une raison quelconque, un ayant-droit d'une des personnes référencées sur ce site désire le retrait de la (les) photo(s) et des informations qui l'accompagnent, qu'il me contacte.

31 oct. 2012

La presse en revue, semaine 56

Suite de notre revue de presse sur l'actualité de la Grande Guerre pour le mois d'octobre 2012 & séance de rattrapage pour les non-abonnés au compte twitter @36regiment.

En France ● Nouvelles critiques émanant d'historiens (cf. Le Nouvel Observateur) ou de politiques (L'Union-L'Ardennais) sur la mise en place de la commission interministérielle qui chapeautera l'organisation du centenaire de 14-18 et le 70e anniversaire de 39-45. ● Entre avril et juillet 2012, les Archives départementales du Morbihan ont reçu 95 mètres linéaires d'archives de la section départementale de l'Onac. Outre des informations sur le fonctionnement de ce service, s'y trouvaient les dossiers individuels d'anciens combattants et des résistants nés avant 1932. ● Le château de Vic-sur-Aisne (Aisne) accueillera le samedi 3 novembre prochain un colloque sur les fusillés de 14-18 destiné, selon L'Union-L'Ardennais, "à établir l'état des lieux de cette question" et poursuivre le débat autour de la réhabilitation de ces hommes. ● A Paris, un nouveau logiciel d’information du public sur les cimetières de la capitale est en passe d'être déployé, ainsi qu'un programme de numérisation des registres de cimetières parisiens, selon La Revue française de généalogie. De quoi retrouver les  sépultures individuelles des militaires qui se trouvent dans les cimetières communaux ? ● L'Est Républicain, dans son édition du 22 octobre dernier, donne plus d'informations sur le tournage du documentaire qui va retracer l'histoire du soldat guyanais Borical (voir RP n°10), dont la dépouille a été retrouvée dans la ravin du Bazil, près de Verdun. ● Presque cent ans après sa mort, les restes du soldat Gaston Basset, du 50e régiment d'infanterie, ont été découverts entre Thélus et Neuville-Saint-Vaast, raconte La Voix du Nord (photo).

● En Angleterre, plusieurs commémorations du centenaire pourraient associer conjointement l'Irlande et la Grande-Bretagne, selon le site du Belfast Telegraph (en anglais). ● Après l'annonce du plan du Premier Ministre anglais David Cameron consacré aux cérémonies du centenaire de la Première Guerre mondiale, quelques parlementaires ont relayé les critiques émises dans les colonnes du Guardian, selon le site du Morning Star (en anglais). ● Plusieurs musées et institutions culturelles du comté du Staffordshire, dans la région des Midlands, examinent la faisabilité d'un sentier sur le thème de la Première Guerre mondiale, d'un coût de 80 000 £ (près de 100 000 €), selon le site Thisisstaffordshire (en anglais). ● En Nouvelle-Zélande, afin de mieux cerner les attentes du public autour de la cérémonie à Gallipoli, le 25 avril 1915 prochain, le gouvernement néo-zélandais lance une consultation sur Internet (en anglais).

Dans l'agenda...  ● Plusieurs manifestations aux alentours du 11 novembre à l'Historial de Péronne (Somme). A noter particulièrement, une journée "don de mémoire" et une nuit à l'Historial, le 10 novembre à minuit. Plus d'informations sur la page officielle.
A voir, à lire et à écouter...  ● A lire, dans The Journal, une interview de l'auteur anglais Pat Barker dont l'oeuvre a régulièrement pour cadre la Grande Guerre.  ● A lire sur le site Guerres et conflits, deux compte-rendus de lecture des livres L'écho du front, Journaux de tranchées (1915-1919), de Marcelle Cinq-Mars (Athéna éditions, 40,05 €) et, du même auteur, La cuisine rationnée, Nourrir un peuple et une armée, 1914-1918 (33 €)

Et vous, qu'avez-vous remarqué ces jours-ci ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire