Pourquoi ce blog et comment le lire ?

Cette page, qui n'a pas la prétention d'être exhaustive, est un hommage rendu aux hommes du 36e régiment d'infanterie que mon arrière-grand-père, Fernand Le Bailly, a côtoyés, parfois photographiés pendant la Première Guerre mondiale. Elle souhaite conserver et transmettre leur souvenir. Elle est conçue à partir de témoignages, d'écrits et d'archives personnels qui m'ont été envoyés, en partie par des descendants de soldats du 36e. Elle est aussi un prétexte pour aller à la rencontre d'"invités" – historiens, passionnés de la Grande Guerre, élus, écrivains... – qui nous font redécouvrir aujourd'hui ce titanesque conflit. Elle est enfin un argument pour découvrir tous les prolongements de ce gigantesque conflit dans le monde d'aujourd'hui.
Comment consulter cette page ? Vous pouvez lire progressivement les messages, qui ne respectent pas un ordre chronologique (ils évoquent, par exemple, l'année 1915 ou 1914). Vous pouvez aussi avoir envie de vous attarder sur une année ou un secteur géographique : pour cela, cliquez dans la colonne à gauche dans la rubrique "Pages d'histoire du 36e" sur la période et le lieu qui vous intéressent. Tous les messages seront alors rassemblés pour vous selon l'ordre de publication.
Comment rentrer en contact ? Pour de plus amples renseignements sur ce site, ou me faire parvenir une copie de vos documents, vos souvenirs ou remarques, écrivez-moi. Mon adresse : jerome.verroust@gmail.com. Je vous souhaite une agréable lecture.

Avertissement : Si pour une raison quelconque, un ayant-droit d'une des personnes référencées sur ce site désire le retrait de la (les) photo(s) et des informations qui l'accompagnent, qu'il me contacte.

10 janv. 2012

La presse en revue, semaine 22

Suite de notre revue de presse sur l'actualité de la Grande Guerre pour les jours passés...

En France ● Le projet de loi faisant du 11 Novembre la journée d'hommage à «tous les morts pour la France» sera examiné ce matin par l'Assemblée nationale, selon Le Parisien. Le gouvernement a demandé une discussion en urgence sur ce texte qui comporte un seul article.

Dans les régions  ●  Pour Freddy Dolphin, ancien maire du Quesnoy, de 2001 à 2008, aujourd'hui directeur du comité départemental du tourisme du Nord, interrogé par La Voix du Nord, le centenaire "sera un moment unique pour conforter nos liens d'amitiés [avec la Nouvelle-Zélande] et faciliter à travers le souvenir et la Mémoire, la promotion et l'accueil d'investissements économiques possibles à l'échelle d'un monde désormais "globalisé"." A noter que la commune du Quesnoy, en Picardie, développe un projet de complexe touristique et mémoriel dont l’ambition est de devenir la porte d’entrée du tourisme de mémoire en Europe pour les visiteurs en provenance de Nouvelle Zélande.  ● Le village d'Erquinghem-le-Sec, dans le Nord, va recevoir, selon La Voix du Nord, le diplôme de la croix de guerre 14-18, le 13 janvier. Le village "avait obtenu cette distinction le 16 septembre 1920 par le gouvernement de l'époque".  ● Registres paroissiaux et d'état-civil, recensements de population mais surtout cartes et plans : les archives départementales de la Marne sont en ligne, rapporte L'Union. De quoi se replonger dans ce qui fut pendant quelques mois le paysage du 36e régiment d'infanterie.  ● Le journal d'un caporal du 171e RI [ou 117e, voir photo] a été retrouvé par sa petite fille dans le grenier de sa maison du village de Saint-Hippolyte (Doubs), dans lequel il raconte sa blessure en Alsace, raconte Le Pays ● Le succès serait au rendez-vous du musée de Meaux, qui revendique depuis son inauguration 33 000 visiteurs. Dans son communiqué, l'établissement précise avoir enregistré "près de 1500 entrées payantes comptabilisées en une seule journée", le 29 décembre. Et précise : "D’ores et déjà, près de 6 500 personnes ont réservé leur visite et sont attendues entre le début du mois de janvier et la fin mars".

Hors de France ● Le chantier du Centre d'interprétation 14-18 "Plugstreet", à Comines-Warneton (Belgique), démarre, rapporte La Voix du Nord. Il prévoit un espace scénographique de 700 m2 et son budget s'élève à 2,3 millions d'euros (dont 150 000 € du gouvernement australien) avec un objectif de 30 000 visiteurs par an... Les expositions auront pour thème "la vie des soldats dans les tranchées, les relations avec les habitants, l'évacuation, ou encore les soldats célèbres qui ont combattu ici, Churchill ou Hitler, mais aussi des thèmes comme l'humour britannique pendant la guerre 14-18", selon Matthieu Wulstecke, chargé du dossier pour le compte de l'Agence de développement local, interrogé par le quotidien.  ● La revue Horse & Hound rapporte que la Blue Cross, organisation non gouvernementale dédiée à la protection des animaux, fondée au Royaume-Uni en 1897, ouvre ses archives sur les chevaux de guerre en mettant en ligne des photographies, des documents audio, des lettres de soldats, etc. à l'occasion de la sortie du film de Spielberg, War Horse (en anglais).  ● Selon le LA Times, quelques metteurs en scène se sont risqués à porter à l'écran la Grande Guerre, tel Spielberg avec son dernier long métrage... Nous ne porterons pas un jugement critique sur l'ultime film du réalisateur, mais nous encourageons vivement le rédacteur de l'article à ne pas oublier les centaines de films qui ont pour cadre la guerre de 14-18 et qui sont recensés, entre autres, dans le guide Brassey's des films de guerre. ● Le quotidien Mittelbayerische raconte une journée de collectes de documents dans la ville d'Amberg, dans le cadre du projet Europeana 1914-1918 (en allemand).

Dans l'agenda... ● Un colloque international et interdisciplinaire "Témoins et témoignages. Figures et objets du XXe siècle", organisé par la Fondation pour la mémoire de la déportation, se tiendra à Paris, les 14 et 15 décembre 2012. Argumentaire et appel à communication sur le site Calenda. 
A voir, à lire et à écouter...  ● A écouter en différé "Les grandes guerres de Maurice Genevoix", dans l'émission "La marche de l'histoire", de Jea Lebrun, sur France Inter. Avec l'écrivain Michel Bernard. ● Parution de Frontline Combat, aux éditions Akileos (26 €). Anthologie de récits de guerre écrits par Harvey Kurtzman et illustrés par des artistes aussi prestigieux que Jack Davis, Wallace Wood, John Severin, Bill Eider ou Harvey Kurtzman lui-même, Frontline Combat a vu son premier numéro publié en juillet 1951. Ce premier tome propose quelques histoires ayant pour cadre la Première Guerre mondiale. ● Reparution de L'initiation d'un homme (1917), de Dos Passos, aux éditions Michel de Maule (20 €). Le roman est précédé de préfaces inédites de Dos Passos et de Georges-Albert Astre et illustré de dessins de l'auteur.

Et vous, qu'avez-vous remarqué ces jours-ci ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire