Pourquoi ce blog et comment le lire ?

Cette page, qui n'a pas la prétention d'être exhaustive, est un hommage rendu aux hommes du 36e régiment d'infanterie que mon arrière-grand-père, Fernand Le Bailly, a côtoyés, parfois photographiés pendant la Première Guerre mondiale. Elle souhaite conserver et transmettre leur souvenir. Elle est conçue à partir de témoignages, d'écrits et d'archives personnels qui m'ont été envoyés, en partie par des descendants de soldats du 36e. Elle est aussi un prétexte pour aller à la rencontre d'"invités" – historiens, passionnés de la Grande Guerre, élus, écrivains... – qui nous font redécouvrir aujourd'hui ce titanesque conflit. Elle est enfin un argument pour découvrir tous les prolongements de ce gigantesque conflit dans le monde d'aujourd'hui.
Comment consulter cette page ? Vous pouvez lire progressivement les messages, qui ne respectent pas un ordre chronologique (ils évoquent, par exemple, l'année 1915 ou 1914). Vous pouvez aussi avoir envie de vous attarder sur une année ou un secteur géographique : pour cela, cliquez dans la colonne à gauche dans la rubrique "Pages d'histoire du 36e" sur la période et le lieu qui vous intéressent. Tous les messages seront alors rassemblés pour vous selon l'ordre de publication.
Comment rentrer en contact ? Pour de plus amples renseignements sur ce site, ou me faire parvenir une copie de vos documents, vos souvenirs ou remarques, écrivez-moi. Mon adresse : jerome.verroust@gmail.com. Je vous souhaite une agréable lecture.

Avertissement : Si pour une raison quelconque, un ayant-droit d'une des personnes référencées sur ce site désire le retrait de la (les) photo(s) et des informations qui l'accompagnent, qu'il me contacte.

11 sept. 2011

En Artois, la mort prend du gallon (I)

S'il fallait donner une idée de la saignée humaine qu'entraînent les combats à Neuville-Saint-Vaast, peut-être le pourrions-nous en analysant le chiffre des pertes des officiers ? Selon une évaluation effectuée par Thierry Cornet, près de 79 officiers vont être tués ou blessés lors de l'offensive en Artois, de mai à octobre 1915.
La période des combats de fin mai au 10 juin - la durée la plus longue - enregistre le plus grand nombre de victimes militaires, avec 37 officiers ; celle du 10 juin au 25 septembre (avec le dramatique épisode de Souchez) 13 officiers, et du 25 au 30 septembre, avec l'offensive d'Artois, 28 officiers. Les premiers jours de juin seront donc les plus mortels pour le régiment bas-normand (cf. tableau ci-dessous), avec un chef de bataillon, un capitaine, deux lieutenants et cinq sous-lieutenants tués. Les compagnies les plus affectées seront la 9e compagnie, qui laissera un lourd tribut humain le 1er juin, et la 7e compagnie, qui enregistrera de "fortes pertes" le 5. La journée la plus violente sera celle du 5 juin (onze officiers), suivie des affrontements du 9 juin pour la libération du village (sept officiers, dont le chef de bataillon Chassery).
Pour mémoire, selon l'Inventaire sommaire des archives de la guerre (Nicot, Imp. de la Renaissance, 1975), on compte, au 1er juin 1919, 36 000 officiers morts ou disparus sur 157 000, soit 23% de l'effectif des officiers engagés.

OFFICIERS DU 36ème R.I. TUES, BLESSES ou DISPARUS EN ARTOIS
NOM ET PRENOMS GRADES CIES ou BTN DATES TUES BLESSES DISPARUS
BAILLET S/Lieutenant 12e Cie 02/06/1915
I
BAZELY S/Lieutenant ? 05/06/1915
I
BEJOT S/Lieutenant ? 08/06/1915
I
BOISSEL Capitaine 4e Cie 02/06/1915
I
BOULEIS S/Lieutenant 12e Cie 09/06/1915
I
CABOUAT S/Lieutenant 9e Cie 09/06/1915
I
CERVORNI S/Lieutenant 8e Cie 05/06/1915
I
CHASSERY Chef de Btn 3e Bat 14/06/1915 I

CHAUVELOT S/Lieutenant 7e Cie 05/06/1915
I
DAGUE Lieutenant 8e Cie 09/06/1915 I

DUFOUR de la THUILLERIE S/Lieutenant 11e Cie 03/06/1915
I
NEUFVILLE S/Lieutenant 9e Cie 01/06/1915
I
ENGERAND S/Lieutenant ? 02/06/1915
I
ESPAGNET S/Lieutenant ? 04/06/1915
I
EVRARD S/Lieutenant 3e Cie 05/06/1915
I
FRESSIGNAUD S/Lieutenant ? 05/06/1915
I
GESREL Lieutenant 11e Cie 08/06/1915
I
GIRARD Lieutenant 9e Cie 01/06/1915
I
GUERIN Lieutenant 1re sec° mitr 31/05/1915
I
LANGLOIS S/Lieutenant 2e Cie 08/06/1915 I

LE BOSQUAIN S/Lieutenant 5e Cie 05/06/1915 I

LE RASLE Capitaine 7e Cie 05/06/1915
I
LEFEVRE S/Lieutenant 7e Cie 07/09/1915
I
LEMBEZAT S/Lieutenant ? 09/06/1915 I

LOISNEL S/Lieutenant 1re Cie 05/06/1915
I
MAGES S/Lieutenant ? 27/05/1915
I
MENISSIER S/Lieutenant 10e Cie 09/06/1915
I
MORIDE S/Lieutenant 6e Cie 08/06/1915 I

OSMONT S/Lieutenant 7e Cie 08/06/1915 I

RAULT S/Lieutenant 1re Cie 05/06/1915
I
ROUSSEAU S/Lieutenant 9e Cie 01/06/1915 I

ROY Capitaine 11e Cie 01/06/1915 I

RULLAN S/Lieutenant ? 05/06/1915
I
CABOUAT S/Lieutenant 9e Cie 01/06/1915
I
TAHOT S/Lieutenant 3e Cie 02/06/1915
I
TRINITE Capitaine 4e Cie 09/06/1915 I
VENCLIN Lieutenant 2e Cie 03/06/1915 I

VIVIEN Capitaine 1re Cie 05/06/1915
I

(En rouge figurent les informations apportées au travail de Thierry.)
(A suivre...)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire