Pourquoi ce blog et comment le lire ?

Cette page, qui n'a pas la prétention d'être exhaustive, est un hommage rendu aux hommes du 36e régiment d'infanterie que mon arrière-grand-père, Fernand Le Bailly, a côtoyés, parfois photographiés pendant la Première Guerre mondiale. Elle souhaite conserver et transmettre leur souvenir. Elle est conçue à partir de témoignages, d'écrits et d'archives personnels qui m'ont été envoyés, en partie par des descendants de soldats du 36e. Elle est aussi un prétexte pour aller à la rencontre d'"invités" – historiens, passionnés de la Grande Guerre, élus, écrivains... – qui nous font redécouvrir aujourd'hui ce titanesque conflit. Elle est enfin un argument pour découvrir tous les prolongements de ce gigantesque conflit dans le monde d'aujourd'hui.
Comment consulter cette page ? Vous pouvez lire progressivement les messages, qui ne respectent pas un ordre chronologique (ils évoquent, par exemple, l'année 1915 ou 1914). Vous pouvez aussi avoir envie de vous attarder sur une année ou un secteur géographique : pour cela, cliquez dans la colonne à gauche dans la rubrique "Pages d'histoire du 36e" sur la période et le lieu qui vous intéressent. Tous les messages seront alors rassemblés pour vous selon l'ordre de publication.
Comment rentrer en contact ? Pour de plus amples renseignements sur ce site, ou me faire parvenir une copie de vos documents, vos souvenirs ou remarques, écrivez-moi. Mon adresse : jerome.verroust@gmail.com. Je vous souhaite une agréable lecture.

Avertissement : Si pour une raison quelconque, un ayant-droit d'une des personnes référencées sur ce site désire le retrait de la (les) photo(s) et des informations qui l'accompagnent, qu'il me contacte.

31 oct. 2011

La presse en revue, semaine 12

Suite de notre revue de presse sur la Grande Guerre pour la semaine passée.
En France :

Le camion de Dominique Bleuven devant la nécropole
de Notre-Dame de Lorette (photo Alain Chaupin).
  • Pas ou peu d'informations, pour le moment, sur le rapport de Joseph Zimet, adjoint à la Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA), remis début septembre au président de la République. Ce document intitulé "Commémorer la Grande Guerre (2014-2020) : propositions pour un centenaire international" préconise toutefois plusieurs dates phares de célébration, selon le mensuel L'Histoire. Parmi les plus significatives, citons un démarrage des manifestations le 28 juin à Sarajavo, un défilé "des troupes des pays engagés dans la Grande Guerre" sur les Champs-Elysées le 14 juillet, et le 11 novembre, une "panthéonisation" de l'auteur Maurice Genevoix. "Dans un deuxième temps, poursuit le magazine, (...) sur trois ans, les collectivités territoriales reprendraient la main des célébrations (...) au rythme des anniversaires de batailles." Le final est prévu en 1920, centenaire de l'inhumation du Soldat inconnu.
  • De nombreux articles reviennent cette semaine sur l'inhumation du soldat canadien Alexander Johnston, évoquée ici, à Sailly-lez-Cambrai dans la région Nord-Pas-de-Calais. La Voix du Nord évoque les circonstances qui entourent cette célébration, ainsi que le déroulement de la cérémonie et les techniques ADN employées pour identifier ces victimes (reprise de ce communiqué). A noter que pour les amateurs, le site Global News (en anglais) nous donne quelques images. On peut y voir l'arrière-petite-nièce du Soldat Johnston, le Caporal Ann Gregory trompettiste dans les Governor General's Foot Guards, qui a joué de son instrument lors de l'inhumation.
  • Les travaux autour de Carspach se poursuivent et le Frankfurter Allgemeine écrit plus longuement sur cette découverte, qui ne doit rien au hasard et concerne 21 soldats, dûment identifiés selon le quotidien (en allemand).
  • Avec l'aide de généalogistes, les archives départementales de la Moselle participent à un grand recensement des combattants mosellans morts au combat au cours de la Grande Guerre. Ces listes nominatives serviront à réaliser un lieu de mémoire à Gravelotte dont l'ouverture est programmée avant 2015, explique la Revue Française de généalogie.
  • L'artiste Pierre Buraglio, exposé jusqu'au 4 mars, à l'Historial de Péronne, expose sa vision de la "Grande Guerre" et revient sur ses choix artistiques dans un reportage de France 3.
  • D'autres petites informations sur la plaque commémorative découverte dans l'église d'Onay-sur-Odon, selon Ouest-France.
  • Le camion de Dion Bouton de Dominique Bleuven (photo), qui a qui a "fait" la guerre de 14, est parti pour son périple qui l'amènera à Verdun le 11 novembre prochain, nous dit La Voix du Nord. Bonne chance à lui.
  • Ouest-France, en partenariat avec TVR, organise une soirée-émission spéciale sur le thème "Souvenirs de la Grande Guerre : que reste-t-il des poilus dans nos familles". Le quotidien invite ses lecteurs détenteurs d'anecdotes familiales sur la Grande Guerre, de lettres, de photographies ou d'objets d'époque à le contacter pour les partager.
  • A quoi servent les quêtes du Souvenir Français ? L'exemple de la commune de Lectoure, expliqué par Sud Ouest.
  • "Journée du patrimoine" bis et avec retard pour un petit groupe de personnes qui a pu revivre, le 16 octobre dernier, les combats de la dernière heure dans le camp militaire de Sissonne, raconte L'Union (régiments cités : 28e et 119e RI).
  • A Montaut (Ariège), on a retrouvé la trace de conscrits, dont certains sont inscrits au monument aux morts, dans... une boulangerie, raconte La Dépêche.
  • A noter, enfin, que les cérémonies du 11 novembre seront retransmises sur France 2 et TF1, nous dit Le Nouvel Obs et Première.
Hors de France :
  • La saison 2 de la série "Dowtown Abbey" se poursuit en Angleterre et les quotidiens reviennent sur ce conflit : le Dailymail raconte ainsi l'histoire de la famille Horner, du manoir de Mells (Somerset), fauchée par la Grande Guerre, et, dans une autre édition, sur l'ouverture de la maison Wilfred Owen, à Ors - une réussite selon le journaliste (en anglais).
  • En visite royale en Australie, la reine Elizabeth 2 a visité l'Australian War Memorial à Canberra, ont témoigné de nombreux quotidiens comme Le Mirror (en anglais).

Du côté des parutions...
  • Plus que quelques jours pour lire, dans le magazine Tranchées n°7 (7 €), le deuxième et dernier volet de l'article consacré au 74e RI devant Douaumont, entre le 22 et 25 mai 1916, signé Stéphan Agosto.
  • A lire, sur le formidable site Le parcours du combattant, une recension du livre de Christophe Dargere Je vous écris de mon hôpital. Destins croisés de six soldats ligériens blessés pendant la Grande Guerre (L'Harmattan, collection Histoire de la défense, 16,50 €) sorti fin septembre et que nous n'avions pas encore mentionné.
Et vous, qu'avez-vous remarqué cette semaine ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire